Pour cause d’indifférence générale

Ce matin, dans la rame de métro, quelqu’un a glissé à la place des habituelles pubs pour magazines télé une affichette blanche sur laquelle est écrit : “ Pour cause d’indifférence générale, demain est annulé. ” Comme chaque jour, tous les passagers de la rame ont la même expression d’accablement sur le visage. Je commence à les imaginer en costume Renaissance et soudain le miracle se produit : tous seigneurs et ecclésiastes, ils sortent d’un tableau du Greco. C’est l’Enterrement du comte d’Orgaz porte de Bagnolet. Leur tristesse revêt alors une dignité et une distinction inédite.

Publicités

4 commentaires

  1. Dominique Hasselmann · décembre 24, 2012

    Belle observation des visages métro-saturés : l’impromptu difficilement supporté comme rupture dans le flux habituel ou stationnement dans l’obscurité (l’inverse de la feuille blanche) due à un incident « non prévu ».

  2. J’aime beaucoup ! Merci pour vos textes que je viens de découvrir avec beaucoup de plaisir. Je reviendrais vous visiter si vous le voulez bien ?

  3. Cathy · décembre 2, 2013

    On dirait un slogan de 68 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s